Un peu d’histoire…

Fondée en 1992, l’association a pour mission de sauvegarder, protéger et transmettre le patrimoine de La Turballe.
Sa première mission fut de préserver de la destruction le sardinier « Au Gré des Vents ».
agdv 001Sardinier « Au Gré des Vents »
Unité de pêche du port, il a dû quitter la flottille en 1992 suite au plan Méllick. En effet, l’Union Européenne avait demandé à la France de réduire sa capacité de pêche. Des primes à la casse ont été proposées aux pêcheurs et 975 unités ont ainsi disparu. Sensibilisés par la destruction de centaines de bateaux quelques Turballais décidèrent alors de sauver Au Gré des Vents. Afin de faciliter la procédure, la municipalité s’est portée acquéreur du bateau pour le franc symbolique. Très rapidement, le public s’intéresse à ce navire et des visites à son bord ont été organisées pour découvrir l’histoire de la pêche à la sardine.
En 1996, la municipalité a mis à disposition un local situé au dessus du centre de marée. Le « Musée, la Maison de la Pêche » s’y est installé. Il permet aux visiteurs de découvrir à la fois l’histoire du port et l’évolution de la pêche. Il valorise également la filière halieutique actuelle.
moulinMoulin de kerbroué
En 2005, l’association s’est vue confier la gestion et l’animation du «Moulin de Kerbroué» qui venait d’être restauré par la municipalité de La Turballe.

Un commentaire pour Un peu d’histoire…

  1. Je vous remercie vivement de nous tenir informés, mon épouse et moi-même, et très régulièrement, des activités de l’Association auxquelles j’aimerais beaucoup participer si la distance n’était pas aussi éloignée (La Rochelle).
    Ayant passé toute mon enfance à Fourbihan et mon grand-père Clément Pillard possédant
    une vigne à proximité du moulin de KERBROUE (dont le meunier à l’époque était M. NOGUE),
    j’ai eu de nombreuses fois l’occasion de rentrer dans ce moulin avec M. Yvon NOGUE (son
    fils). Tout près de ce fameux moulin passait une conduite de carburant qui partait de Lérat à
    St-Nazaire pour le ravitaillement des Troupes américaines.
    La prochaine fois, je vous raconterai mes premières sorties en mer à l’âge de 10 ans (1954)
    à bord du Jean-Pierre appartenant à M. Armand THOBIE dont le gendre se prénommait Raoul
    « dit Hoëdicois ».
    Bien à vous et un grand bonjour à tous.
    Salutations à M. Jean-Pierre LEROUX de TREMEAC.
    Richard PILLARD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s